Les cornes d’Ogaïlo – Contes du Baïkal

Les cornes d’Ogaïlo – Contes du Baïkal

15,00

Les 7 plus beaux contes du Baïkal,
merveilleusement illustrés par Raïssa Bardina

Description

Les 7 plus beaux contes bouriates du Baïkal,
merveilleusement illustrés par Raïssa Bardina

___

Présentation

Le Baïkal est le plus grand lac du monde, et sans doute aussi le plus mystérieux. Si on l’appelle la Mer Sacrée, c’est parce que tous ses rochers, les fleuves qui y prennent leur source et la nature alentour ont inspiré des mythes et des contes encore racontés aujourd’hui par les habitants des villages de Sibérie.

Depuis la nuit des temps, les contes du lac Baïkal se sont transmis, de génération en génération, parmi les Bouriates, tribus mongoles qui vivaient sur ses rives avant l’arrivée des Russes au 17e siècle.

Les pêcheurs, les bergers et les chasseurs, mais aussi les montagnes, les rivières et les forêts  sont les héros de ces contes. Le plus illustre est Baïkal, honoré du nom de Mer et aussi aimé pour les richesses dont il est prodigue que redouté pour ses tempêtes.
Les sept contes de cet album ont connu un immense succès lors de leur publication en Sibérie, il y a quarante ans. Aujourd’hui, ils sont toujours aussi populaires en Russie. Pour la première fois publiés en français, ils sont proposés avec les illustrations de l’édition sibérienne originelle.
—-

Le traducteur, Philippe GUICHARDAZ,
Philippe Guichardaz est le fondateur d’Eurcasia, une association de jumelage entre le Lac Baïkal et le Lac Léman. Il a acquis au cours des 20 dernières années une connaissance précise de la région du Baïkal.Les amitiés construites au cours de nombreux séjours dans cette région de Russie, lui ont fait découvrir les contes du Baïkal, dont il est aujourd’hui le traducteur. Il est aussi l’auteur de Baïkal Mer sacrée (Pages du Monde Eds).

—-

L’illustratrice : Raïssa BARDINA
Née en 1930 dans la région de l’Amour, Raïssa Bardina a travaillé toute sa vie comme illustratrice avec les plus grandes maisons d’édition de Sibérie et de Russie. Une exposition en l’honneur de ses 85 ans lui a récemment été consacrée, sous le titre «Comment illustrer les contes».

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les cornes d’Ogaïlo – Contes du Baïkal”